Pourquoi mettre en place un parcours d段nt馮ration ?

Pourquoi mettre en place un parcours d段nt馮ration ?

En 2011, plus d’un tiers des CDI sont rompus avant 1 an, étude DARES (1)
En 2019, « 1 cadre sur 3 a déjà démissionné suite à une mauvaise intégration », étude Cadremploi (2)

Le parcours d’intégration est une étape du processus de recrutement

Aujourd’hui, les entreprises se mobilisent et innovent, tant dans leur processus de recrutement notamment face à des profils pénuriques, que dans leur démarche de Marque Employeur .
S’arrêter à ce stade et ne pas prolonger le processus de recrutement grâce au parcours d’intégration, c’est prendre le risque de voir ses efforts et cet investissement réduits à néant.

Un parcours d’intégration pour quels effets ?

Des études ont montré qu’il a un impact positif :
  • Diminution du turn-over
  • Diminution de l’absentéisme au cours de la première année
  • Efficacité dans la prise de poste du salarié
  • Fidélisation du salarié
Le parcours d’intégration est un acte managérial fort qui s’inscrit plus largement dans la politique de Gestion de Ressources Humaines.

Les étapes et les acteurs d’un parcours d’intégration réussi

Pré-intégration :

Une étape cruciale du parcours d’intégration est la pré-intégration. En d’autres termes, c’est tout ce qui va être mis en place une semaine avant l’arrivée du salarié pour qu’il se sente attendu et accueilli.

Bien sûr, il s’agit de la préparation du dossier administratif, de vérifier qu’il aura tout le matériel et les outils nécessaires pour réaliser ses missions, mais surtout de l’informer du programme d’accueil.

C’est aussi le moment de communiquer son arrivée auprès des acteurs de l’entreprise qui participeront à son intégration et collaboreront avec lui. Nos médias de communication actuels permettent de communiquer de façon innovante en interne, comme vers le nouvel entrant.

Le ou les premiers jours :

C’est un temps d’information, de prise de contact, de compréhension de la culture d’entreprise.
L’outil de cette étape est le livret d’accueil. Dans certaines entreprises, il se présente sous forme de livret, d’autres disposent de vidéos pour informer le salarié sur des questions d’ordre pratiques, d’histoire, de culture d’entreprise, les avantages et les règles de fonctionnement.

Accompagner le salarié le temps de son intégration

C’est une étape phare du processus d’intégration. Un ou plusieurs entretiens durant la période d’essai permettront d’évaluer la montée en compétences du salarié, de suivre ses réalisations et d’échanger sur les difficultés qu’il pourrait rencontrer.

Pour le salarié :
C’est une étape déterminante, qui lui permettra de comprendre les attentes précises de son manager, de savoir sur quels points il doit s’ajuster, de faire part de ses difficultés s’il en rencontre et de ses besoins d’accompagnement pour répondre aux attentes de l’entreprise.

Pour le manager :
C’est une étape essentielle  qui facilitera sa prise de décision à la fin de la période d’essai pour confirmer le salarié dans son poste.

Source (1): https://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/plus-d-un-tiers-des-cdi-sont-rompus-avant-un-an

Source (2) : https://wellcom.fr/presse/cadremploi/2019/04/etude-inedite-cadremploi-1-cadre-sur-3-a-deja-demissionne-suite-a-mauvaise-integration/